mercredi 10 octobre 2012

Ne pas avoir peur de (s'ex)poser pour mieux s'accepter (Merci Chrys)


J'ai eu le grand plaisir de participer au projet photo "Chez elle" de Chrys.
Elle m'a proposé de venir me photographier chez moi, dans mon intérieur, dans mes pièces.
C'est le principe.
Je savais dès le départ que j'accepterais parce qu'un projet excitant comme cela, on ne m'en offre pas tous les jours, mais j'avais tout de même un certain "stress".

J'ai tout d'abord fait un complexe sur mon intérieur, sur mon appartement, que je trouvais insipide en regard aux chez-soi de caractère déjà présentés par Chrys.
Un intérieur, c'est évidemment un endroit privé, très personnel, qui en dit souvent plus sur nous qu'une simple photo de look, et pour accepter qu'il soit photographié et exposé aux yeux de tous, il faut dépasser cette réaction instinctive qui nous pousse à ressentir l'objectif extérieur comme un élément très intrusif.

Mais j'avais surtout un vraie appréhension liée à ma peur de m'exposer physiquement face à un appareil photo inconnu. Et croyez-moi, ce n'est pas si facile que cela, sachant que ces photos ne sont pas réservées au cadre familial et qu'elles ont pour but d'être publiques.
Pas facile parce que l'on sait inévitablement qu'il va y avoir des jugements puisque c'est notre lot quotidien que de juger et d'être jugés, d'évaluer et d'être évalués, en permanence par le regard des autres.
Certains s'en moquent complètement, sont hyper à l'aise dans leurs baskets et n'en ont pas conscience .
Ce n'est pas mon cas.

Oui, je sais, vous allez me dire que ce n'est pas la première fois que l'on voit ma tête, notamment ici-même.
Je vous répondrai alors que là, c'est totalement différent.
Quand c'est moi qui fais les photos, je contrôle tout.
Je vous montre bien que ce que je veux vous montrer. Comprenez par là, les photos où je pense être sous mon meilleur jour. Si vous êtes observateurs, vous aurez même remarqué que j'apparais toujours sous le même profil (3/4 pour être exacte).
Je ne me retouche pas avec Photoshop ou autre (je ne sais pas faire d'abord !) mais mes photos sont en général tellement baignée de lumière dans mon petit studio/salle-de-bains que mon visage semble lisse et que j'ai l'air d'avoir 10 ans de moins !
Bref, tout est fait en sorte de me mettre en valeur, je ne vous le cache plus pas.

Sur les photos de Chrys, vous me verrez différemment, sous d'autres angles de vue.
Les photos qu'elle a sélectionnées ne sont pas toutes celles qui avaient ma préférence mais je lui ai donné mon accord total, partant du principe que c'est elle l'artiste et qu'elle a forcément des critères de choix différents des miens.


C'est également, pour moi, un très bon exercice d'acceptation de soi.
Pas évident de se voir figée dans une posture, une pose, que l'on n'aurait soi-même peut-être pas osé publier parce qu'on ne s'y trouve pas tip top (j'ai toujours pensé que j'étais nettement mieux en vrai, vivante, que figée en photo).
Je ne parle pas de la première photo, parce que sur celle-ci, je me trouve belle.
Sur la deuxième, prise sur mon balcon, j'ai un peu plus de mal parce que je suis de face et ça me demande un petit effort pour accepter ce que je vois.
Mais il faut être réaliste, c'est moi et bien moi. Chez moi.
Et c'est tout le talent de la photographe que de savoir rester dans le thème de son projet : "C'est elle. Chez elle".

Pendant longtemps, j'ai eu beaucoup de mal à m'accepter physiquement.
Essentiellement à cause d'une acné dévastatrice (à la Cassandra Bankson...) qui m'a touchée pendant de trop longues années. Rajoutez à cela que je n'avais pas un visage particulièrement gracieux (je hais toujours mon profil avec mon nez bossu) et vous obtenez une adolescente complètement complexée dont les garçons se gaussaient. À mon époque, on se faisait traiter gentiment de "cageot", on ne parlait pas encore de "thon" (c'est quoi maintenant les petits noms que l'on donne aux jeunes filles qui ne sont pas des canons ?). Il était très douloureux de me regarder dans un miroir. J'avais un infini sentiment d'infériorité face aux autres filles de ma classe. De cette sale période, je n'ai quasiment aucune photo (de famille ou autre). Je fuyais les objectifs comme la peste et d'ailleurs, ils devaient bien sentir que ce n'était pas la peine de m'approcher sous peine de me mettre extrêmement mal à l'aise.
Je fuyais aussi, certainement et inconsciemment, les jeunes de mon âge...
J'avais mes livres pour me distraire et me tenir compagnie, et une profonde foi en l'avenir. Fin du quart d'heure "Cosette".

Les années ont fini par jouer en ma faveur. Je ne me suis pas transformée en top model d'un coup de baguette magique, faut pas rêver non plus. Il aurait fallu que je gagne au loto ou que mes parents héritent d'un oncle d'Amérique. Non, juste des traitements médicamenteux qui ont plutôt bien fait leur boulot, à défaut de faire des miracles, et qui m'ont redonné un visage qui me faisait me sentir acceptable.
J'ai aussi appris à mettre en valeur les quelques atouts physiques que je me reconnaissais (ma minceur et ma grandeur). Appris à me maquiller un minimum pour faire illusion.

Depuis, ça va de mieux en mieux, ouf.
Il y a des gens qui m'aiment et que j'aime, et c'est bien là le plus important, mais je n'oublierai jamais mes années disgracieuses que j'ai traînées comme des boulets pendant pas mal de temps, qui ont fait et font toujours ce que je suis maintenant.

Je vous invite donc à pénétrer un peu dans mon intimité domestique en vous rendant sur le blog de Chrys (clic) ou vous pourrez voir les autres photos qu'elle a retenues.
C'est marrant de lire les commentaires de personnes extérieures, qui ne me connaissent pas.
Marrant de voir les impressions dominantes qui ressortent.
Pour répondre à quelques questions :
- non, le rose n'est pas spécialement ma couleur préférée, mais je n'ai rien contre. C'est juste que le jour de la venue de Chrys, c'était à la fin du mois d'août et il faisait très chaud, et je portais cette robe à bretelles et à volants;
- la tarte sur la cuisinière, c'est une tarte à la tomate;
- le châle en laine avec les fleurs, oui, c'est moi qui l'ai crocheté;

Prenez également le temps de regarder les autres "Chez elle" de celles qui ont accepté de poser pour Chrys.

Merci Chrys de m'avoir donné une place dans ton projet photo
et de m'avoir offert les plus belles photos de moi, chez moi

Rendez-vous sur Hellocoton !

20 commentaires:

  1. *** Bonjour Céline ! :o)

    Et d'emblée je souhaiterais te dire "BRAVO" parce que oui, ce n'est pas évident du tout de se montrer et de montrer son intérieur.
    Je dirais "BRAVO" aussi à Chrys qui fait de belles photos dénuées de voyeurisme ou de malveillance... tout est fait dans le respect, l'amitié et la douceur ... ça se sent.

    Ce sont des photos SUPERBES que tu n'aurais jamais eues de toi si tu n'avais pas tenté l'expérience. FORMIDABLE expérience pour toi ... oui, afin de s'accepter et de prendre ou de reprendre confiance en soi.

    Qui peut prétendre être sûr de soi ???
    Peu de personnes je pense.

    Nous avons tous des complexes, des choses que nous souhaiterions changer en nous, c'est presque normal.
    Ce photos font qu'en les regardant tu peux te dire "finalement je ne suis pas si "ceci" ou si "cela" et les compliments qui découlent de cette série de photos renforcent cette acceptation du soi.

    Je te trouve très jolie Céline, rien à redire ! Et ton intérieur est à ton image, comme je l'ai dit dans le com chez Chrys, ton intérieur est harmonieux avec ta personne.

    Reste comme tu es, c'est comme cela que l'on t'aime. :o)

    GROS BISOUS et je te souhaite une belle journée chère Céline ! bises à ta petite famille !!!! :o) ***
    Si Chrys lit ce com ... j'ai une sincère pensée pour elle.

    BISOUS BISOUS BISOUS de Thaïlande !!! ***

    RépondreSupprimer
  2. Ohhh, je suis très très touchée par ton billet Céline. Merci beaucoup, vraiment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi je suis touchée que tu sois touchée. ;-)
      J'en garderai un excellent souvenir.
      Une expérience super intéressante, qui m'a vraiment surprise.
      J'ai tellement été épatée du résultat !

      Supprimer
  3. Comme tu as bien fait de faire confiance à Chrys ! Je te découvre avec bonheur dans un univers tendre et chaleureux. Les photos où tu apparais rêveuse correspondent bien à l'image que j'avais de toi au travers de tes écrits. Bravo à toi d'avoir accepté ! Bises

    RépondreSupprimer
  4. J'ai vu ce billet chez Chrys et j'ai beaucoup aimé comme toute cette série du reste. J'aime aussi lire chez toi l'envers du décor, cette manière dont tu as appréhendé le sujet et appréhendé tout court. Sans confiance réciproque, Chrys et toi n'auriez pas faire de ce billet quelque chose de touchant et d'abouti. Bravo à toutes les deux

    RépondreSupprimer
  5. Les photos sont superbes et j'aime tout particulièrement la série de Chrys : C'est elle, Chez Elle ;o) Des gens "vrais", des photos qui reflètent la vraie vie, de la sensibilité ... Bravo à toi Céline, le résultat est juste parfait. Très belle série. Un clin d'oeil à Chrys qui a beaucoup de talent ! @ très bientôt. (http://nikita-m-hera.over-blog.com/article-instant-t-56-110964273.html)

    RépondreSupprimer
  6. je comprends parfaitement tout ce que tu dis parce que moi aussi je manque d'assurance et sur ma personne et sur mon intérieur. Je trouve toujours les maisons des autres 10 fois mieux que la mienne (alors qu'objectivement, la mienne, ça va aussi). Et ne parlons pas de mon physique ! Même si à l'inverse de toi, j'étais 10 fois mieux à 20 ans qu'aujourd'hui (j'avais 30 kilos de moins quand même ! ). Pour l'instant, je n'arrive pas à dépasser ça. C'est ce qui m'a fait le plus mal dans mon récent anniversaire (37 ans au compteur), c'est de me rendre compte que j'en suis toujours au même point. Alors que j'ai beaucoup de choses pour être fière et heureuse : j'ai fait des études brillantes, j'ai un travail hors normes et passionnant, j'ai deux magnifiques enfants, un mari sympa. Bref, je crois que c'est vraiment un long travail ... Sinon, si tu trouves un livre sympa en première lecture, ça m'intéressera d'avoir ton avis car ma fille est en CP et l'heure des premières lectures ne va pas tarder.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,

      Je te réponds un peu tardivement pour le livre.
      Quand ma fille était au CP, je l'ai abonnée à "Mes premiers J'aime Lire" et elle adorait ça. Son petit frère aussi !
      Il y a un CD de l'histoire enregistrée avec et je peux t'assurer que je l'ai ai entendus tourner les disques !
      Maintenant, ils ne les écoutent plus vraiment mais ils lisent eux-mêmes les histoires dans le magazine.
      Maintenant, j'ai changé l'abonnement pour les "vrais" "J'aime Lire".
      Ma fille a d'ailleurs reçu son premier aujourd'hui et elle est en plein dedans.

      Voilà, je crois que c'est ce que je conseillerais vraiment pour le CP. Je ne sais plus le prix du mag avec le CD à l'unité (dans les 6 ou 7€ ?) mais ce n'est pas si cher que cela, quand on voit le prix des romans enfants qui sont aussi chers (quasiment) que les nôtres en poche.

      Supprimer
  7. Le projet de Chrys est génial et si j'arrive à participer (travaux, tout ça...) je crois que je ne dirai rien à personne, tu as vu, tu as trouvé plus complexée que toi ! Moi je te trouve superbe sur TOUTES les photos, avec ma préférence pour celle où tu es dans le lit de ta fille :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est aussi ma préférée.
      Ça serait chouette que tu le fasses.
      Comme je l'ai dit, j'avais de l'appréhension mais c'était tellement intéressant à faire. Et marrant de voir Chrys avec son gros appareil (autre chose que mon APN, c'est clair) faire ses clics-clics, accroupie, comme une vraie pro !

      Je reconnais que ce n'est pas facile d'oublier l'objectif, de faire comme si de rien n'était, et pendant qu'elle "travaillait", je ne pouvais m'empêcher de penser au fait que je ne devais pas être naturelle, et patati et patata.
      Quand elle m'a montré ce que ça donnait sur le petit écran de son appareil, j'ai tout de suite été épatée du rendu.
      Trop fort !

      Donc vas-y, fonce ! ;-)

      Supprimer
  8. Très beau papier avec beaucoup de sensibilité de la part de l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. Rien à rajouter à tout ce qui a été dit.

    Bien belle expérience et tu sais bien que nous avons tous des complexes (même les hommes si si!!)

    Moi je te trouve superbe et je m'en vais d'ailleurs faire un tour chez ta photographe que j'apprécie beaucoup aussi...je pense qu'elle le sait...

    Tu as du charme ma grande Célinette...

    Bisous

    RépondreSupprimer
  10. À tous : merci pour vos messages !

    RépondreSupprimer
  11. *** Juste un petit coucou en passant chez toi ce jeudi matin ! :o) BISOUS BISOUS BISOUS ! :o) ***

    RépondreSupprimer
  12. Je file chez Chrys voir les autres photos. Je comprends tout à fait ce que tu peux ressentir. Même si je ne suis pas quelqu'un de vraiment complexé ni de très pudique, passer devant l'objectif d'un photographe est pour moi quelque chose de très profond. Ce livrer à quelqu'un pour produire quelque chose à des fins artistiques est plus complexe que de se prendre en photo soi même. J'ai adoré l'exercice (trouvable sur mon blog) où mes kilos en trop se sont retrouvés mis en valeur et où je trouve mon corps beau avec tous ses défauts.
    Bravo pour t'être prêté à l'expérience et pour ton article!

    RépondreSupprimer
  13. à l'adolescence, il y a les critiques souvent infondées et injustes.
    et puis il y a l'invisibilité liée à la timidité.
    ce fut mon cas.
    tout cela marque. on n'en guérit pratiquement jamais totalement.
    mais un jour on s'accepte. totalement. et c'est bon et bien.
    Chrys a fait de très jolies photos. comme toujours.
    qui ne nous servent pas à juger.
    juste à imaginer. votre vie.
    bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les enfants et les ados sont terribles entre eux parce qu'ils pensent les choses et les disent cash, sans pincette, en ne pensant pas que ça peut faire beaucoup de mal.
      En grandissant, on apprend la diplomatie, la retenue.
      On juge toujours autant mais juger ne veut pas dire condamner.
      Juger peut tout aussi bien être en positif qu'en négatif.

      Merci de votre passage ici

      Supprimer